Comment développer les compétences sociales et émotionnelles?

Compétences sociales et émotionnelles

Que signifient les compétences émotionnelles et sociales ? 


Les compétences émotionnelles sociales représentent la capacité d’un enfant à comprendre les sentiments des autres, à contrôler ses propres sentiments et comportements et à comprendre comment s’entendre avec ses pairs.

Pour une bonne acquisition des compétences de base, les enfants doivent posséder des compétences sociales et émotionnelles telles que la coopération, la maîtrise de soi et la concentration. La confiance, la sécurité, l’amitié, l’émotion et le sens de l’humour font partie du développement socio-émotionnel des enfants. 

En d’autres termes, une relation positive entre l’adulte et l’enfant, qui inspire confiance et sécurité, est la clé d’un bon développement social et affectif. Comme dans tous les domaines du développement de l’enfant, les aspects socio-émotionnels sont vraiment importants au cours des premiers mois et sont directement liés à l’environnement et aux expériences qui l’entourent. 

Planification axée sur les élèves, fonctionnement exécutif et réduction du stress des élèves. Vous voulez en savoir plus ? Regardez notre webinaire !

Pourquoi les compétences socio-émotionnelles sont-elles importantes ?

L’apprentissage et le développement social et émotionnel des enfants sont aussi importants que le développement physique et cognitif. Les enfants ne naissent pas avec des compétences sociales et émotionnelles. Il est donc important que les parents et les éducateurs promeuvent ces compétences. 

Le développement social et émotionnel aide les enfants à comprendre leur identité dans le monde, à établir de bonnes relations avec les autres et à définir leur style d’apprentissage. C’est ce qui aide les gens à communiquer, à établir des liens avec les autres, à résoudre les conflits et à développer leur confiance en soi afin d’atteindre leurs objectifs.

Selon certaines études, un développement social et émotionnel adéquat au cours des premières années est lié aux facteurs suivants :

  • Un meilleur développement de la manière de s’exprimer, de la réflexion et des compétences sociales.
  • Une meilleure adaptation à l’environnement préscolaire et scolaire, à la coopération avec les pairs et à de meilleures relations interpersonnelles.
  • Moins de problèmes de comportement à l’école (isolement social, comportement agressif, hyperactivité, schémas d’attention et de comportement, etc.)
  • Même à l’âge adulte, le bonheur et le bien-être général. 

Les compétences sociales et émotionnelles sont nécessaires pour :

  • Reconnaître et comprendre ce que vous ressentez.
  • Expliquer et comprendre l’état émotionnel des autres.
  • Gérer les émotions fortes de manière constructive.
  • Équilibrer votre propre comportement.
  • Développer la capacité d’empathie envers les autres.
  • Établir et entretenir des relations durables.
  • Développer la capacité à faire confiance et à établir des relations avec les autres.
  • Sentir une satisfaction personnelle et des autres.
  • Se sentir capable d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés pour votre vie.

Comme vous pouvez le constater, ces compétences sont extrêmement importantes et utiles aux enfants pendant leur enfance, leur adolescence et, bien sûr, leur vie adulte. Les compétences émotionnelles et sociales commencent à s’établir dès les premières années de la vie. Vous ne le saviez peut-être pas, mais un bébé d’un mois établit un contact visuel avec la personne qui s’occupe de lui pour rester en contact avec lui. 

Un bébé de deux mois se calme et sourit lorsqu’il entend la voix de l’un de ses parents. Lorsque la personne qui s’occupe de l’enfant lui parle, il concentre son attention sur le visage de cette personne et commence à faire connaissance avec elle. Savoir lire et prêter attention aux signaux des enfants dès la naissance est le point de départ de leur développement social et émotionnel.

Exemples de compétences socio-émotionnelles

  1. Résilience 

La résilience est une capacité fondamentale chez tous les humains, car tout au long de notre vie, il y a toujours des moments difficiles auxquels nous devons faire face. Il peut s’agir de la perte d’un être cher ou d’une maladie. Il est donc nécessaire d’apprendre à les gérer de la meilleure façon possible.

Par exemple, si vos parents divorcent et que vous êtes une personne résiliente, vous serez capable de restaurer votre énergie physique et mentale pour surmonter la crise.

  1. Relations personnelles

Apprendre à se présenter, à parler avec les autres et à interagir de manière amicale sont des aspects fondamentaux si vous voulez avoir une relation adaptée avec les autres. Il sera plus difficile de vous faire des amis si votre façon de communiquer est passive-agressive.

  1. Persévérance 

La persévérance ou la ténacité est la capacité de continuer à travailler pour atteindre un objectif que vous vous êtes fixé, à court, moyen ou long terme. 

  1. Connaissance de soi 

La connaissance de soi signifie la capacité de se connaître soi-même autant sur le plan émotionnel que cognitif. C’est la capacité de savoir ce que vous ressentez à tout moment, de faire des évaluations réalistes par rapport à vos propres capacités et de savoir ce que vous savez faire et dans quels domaines vous avez des difficultés.

Cette compétence comprend des aspects liés à l’intelligence émotionnelle, plus précisément l’intelligence intrapersonnelle, ainsi que des aspects cognitifs. L’autogestion émotionnelle, qui est étroitement liée à la connaissance de soi, est la capacité à identifier ses émotions et à les utiliser comme moteurs pour atteindre un objectif. 

  1. Communication assertive 

C’est un style de communication utile dans toutes les situations, car il consiste à communiquer ce que vous voulez ouvertement et sans blesser les autres. 

  1. Prise de décision responsable

Pendant l’enfance, cela peut être un peu compliqué à inculquer, mais éduquer les enfants à prendre des décisions responsables est fondamental. Tout au long de la vie, il y a différentes situations dans lesquelles vous devez décider quelle voie choisir. 

L’une peut comporter plus de risques que l’autre, mais aussi plus d’avantages, ou vice versa. Apprendre à décider correctement, sans se fier à ses impulsions et sur la base de critères objectifs, est un excellent moyen d’éviter les déceptions ou les regrets à l’avenir.

  1. Collaboration 

La collaboration est la capacité de savoir travailler en équipe pour atteindre un objectif commun.

  1. Sensibilisation sociale 

La conscience sociale, c’est comprendre que les autres ressentent aussi des émotions et passent par des étapes. Avoir une conscience sociale, c’est comprendre que nous ne sommes pas seuls au monde et que, tout comme les autres, nous avons des obligations et des droits. 

Comment promouvoir le développement social et émotionnel d’un enfant ? 

Il est très important de se concentrer sur le renforcement des compétences socio-émotionnelles pendant l’enfance. Que ce soit à la maison ou à l’école, les garçons et les filles doivent apprendre à établir des relations avec les autres et à gérer leurs émotions pour atteindre leurs objectifs.

L’objectif principal d’une bonne éducation est l’adaptation sociale de la personne : favoriser son intégration dans la société, apprendre à interagir avec les autres ou développer différentes façons de sentir, d’agir et de penser. Toutes ces qualités sont essentielles pour que, à l’âge adulte, la personne puisse s’intégrer dans la société.

Pendant les années préscolaires et les premières années de l’école primaire, l’empathie et la collaboration sont deux compétences qui nécessitent plus de priorités que la résilience, qui est éventuellement introduite après la fin de l’école primaire. Aidez vos élèves à réussir en leur apprenant à s’organiser tôt.

Voici quelques moyens de développer les compétences émotionnelles sociales chez les enfants :

Établir des règles claires

Lorsque les parents enseignent des règles à leurs enfants, il est plus facile pour eux d’agir en conséquence.

Expliquer ce que vous attendez d’eux

Parfois, les enfants ne savent pas comment agir dans certaines situations, il est donc important de leur expliquer ce que l’on attend d’eux dans différents contextes.

Encourager le dialogue

Il est important de créer un espace pour communiquer, partager des expériences et des émotions dans l’environnement familial.

Parler ouvertement des conflits

L’idée n’est pas de résoudre le problème ou de dire à votre enfant ce qu’il doit faire, mais de lui fournir les outils nécessaires pour résoudre le problème. 

Montrer de l’affection

Si les parents sont affectueux, ils incitent l’enfant à agir de la même manière.

Promouvoir l’autonomie

Il est important que l’enfant se sente accompagné, mais il doit aussi être capable de résoudre progressivement les situations sociales par lui-même.

Un soutien inconditionnel

Un enfant qui se sent soutenu par ses parents aura de meilleures compétences interpersonnelles et sera capable de se comporter correctement dans les environnements sociaux.

Quelles sont les activités qui favorisent le développement social ?

La meilleure façon de développer les compétences émotionnelles sociales chez les enfants est de le faire de manière naturelle et amusante dans des contextes quotidiens. Par exemple, les jeux de société sont très utiles pour apprendre aux enfants à se relayer, à prêter attention et à écouter les autres. 

Les livres, les dessins animés et les films sont également des outils utiles pour développer l’empathie. Vous pouvez demander aux enfants ce que ressentent les personnages et ce qui les pousse à agir de la sorte. Les jeux de rôle sont très utiles pour promouvoir l’affirmation de soi. 

Le jeu classique « Simon Says » est une activité idéale pour travailler la capacité à suivre des instructions. Des jeux dynamiques comme le bandage des yeux et le fait d’être guidé par un partenaire renforcent la confiance interpersonnelle. 

Avant tout, vous devez vous rappeler que la famille est la principale influence des compétences sociales et que les parents sont les principales figures de référence pour les enfants. Par conséquent, le comportement des parents est le meilleur guide pour les enfants.

Comment pouvez-vous soutenir le développement social et émotionnel en classe ? 

Voici quelques stratégies pour promouvoir le développement social et émotionnel en classe.

Enseigner explicitement les compétences émotionnelles et sociales 

Par exemple, une séquence « planifier, effectuer, réviser » peut être mise en œuvre. Cela signifie : planifier, exécuter et réviser un devoir avec les enseignants et les autres élèves.

Utiliser un langage socio-émotionnel 

Les enseignants peuvent motiver leurs élèves en utilisant un langage spécifique qui encourage l’effort et le travail et favorise l’affirmation positive. Cela les aidera à comparer leur réalité actuelle avec l’avenir qu’ils souhaitent et à se sentir plus confiants dans leur capacité à l’atteindre.

Améliorer l’interaction entre les enseignants et les élèves 

En montrant de l’intérêt pour la vie des élèves, les enseignants font en sorte qu’ils se sentent soutenus pour se développer avec plus de confiance.

Promouvoir l’apprentissage coopératif 

Les enseignants doivent encourager leur groupe à travailler ensemble. Cela les aidera à développer des compétences interpersonnelles et de collaboration.

Définir les attentes en utilisant un langage positif

Le fait d’étiqueter positivement les performances des élèves augmentera leur estime de soi, leur confiance et influencera leurs décisions en matière d’éducation.

Améliorer la gestion de la classe 

Cela contribuera à améliorer l’efficacité de l’enseignement et l’organisation des cours. Cela encouragera également la participation des élèves, diminuera les comportements perturbateurs et créera un environnement plus agréable. Il est important de comprendre que la manière dont les élèves apprennent est aussi importante que ce qu’ils apprennent.

Améliorez votre système de gestion de l’apprentissage avec des outils de planification ! Studyo offre des avantages dans la salle de classe et au-delà en donnant à vos élèves la capacité de s’autogérer, de prendre des initiatives et de résoudre des problèmes avec confiance. 


Voir une démo 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Laisser un commentaire