Comment développer les compétences de vie chez les étudiants

Class

Les compétences de vie sont celles que nous apprenons pour vivre une vie plus heureuse et satisfaisante. Elles nous permettent de mieux s’adapter dans notre famille et les communautés dans lesquelles nous sommes nés. Les compétences fonctionnelles sont généralement nécessaires pour trouver et maintenir une carrière pour les apprenants plus traditionnels.

Se préparer à des entretiens d’embauche, devenir un entrepreneur, apprendre à s’habiller de manière professionnelle et calculer ses frais de subsistance sont autant d’exemples de compétences pratiques courantes. Cependant, les compétences professionnelles ne sont pas le seul aspect de la vie qui peut être enseigné en classe. Cet article vous informe sur les compétences importantes à acquérir au XXIe siècle et sur les compétences importantes à enseigner aux élèves.

Quelles sont les compétences de vie?

Les compétences de vie sont un ensemble de compétences de base acquises par l’apprentissage et/ou l’expérience pratique directe qui permettent aux individus et aux groupes de gérer efficacement les questions et les problèmes rencontrés dans la vie quotidienne.

La créativité, la réflexion stratégique, la résolution de problèmes, la prise de décision, la capacité à se connecter et à coopérer, ainsi que la responsabilité personnelle et sociale sont autant de compétences nécessaires à la réussite au XXIe siècle, tant pour des communautés saines que pour des entrepreneurs prospères et employables.

Les compétences de vie sont:

  • Réelles: elles ont un impact sur la vie des gens;
  • Souvent sensibles: elles peuvent avoir un impact personnel sur les gens, en particulier lorsque la famille ou les amis sont impliqués;
  • Contentieuses: les gens ont des sentiments forts à leur sujet;
  • Morales: elles contribuent à ce que les gens considèrent comme bien ou mal, bon ou mauvais, essentiel ou sans importance dans la société;
  • D’actualité.

Les compétences de vie essentielles comprennent:

  • La concentration et la maîtrise de soi
  • Perspective/Empathie
  • Communication
  • Collaboration
  • Esprit critique
  • Relever des défis
  • Initiative

Pourquoi faut-il enseigner les compétences de vie?

Lorsque les gens assimilent les compétences essentielles à la vie, ils deviennent engagés, éduqués et capables d’assumer des responsabilités pour eux-mêmes et pour leurs communautés.

Les sociétés saines dépendent de citoyens qui sont:

  • Des personnes respectueuses de leurs droits et obligations.
  • Informés sur les sujets sociaux et politiques.
  • Soucieux du bien-être d’autrui.
  • Capables d’exprimer clairement leurs idées et leurs arguments.
  • Capables d’avoir un impact sur le reste de la planète.
  • Actifs dans leur quartier.
  • Responsables de leur comportement en tant que personnes.

Ces aptitudes ne se développent pas d’elles-mêmes, elles doivent être apprises. Si certaines aptitudes à la vie quotidienne peuvent être acquises par des expériences à la maison ou au travail, elles ne suffisent pas à préparer adéquatement les gens aux rôles actifs qu’ils sont censés jouer dans la société dynamique et diversifiée d’aujourd’hui.

Comment l’enseignement des compétences de vie bénéficie-t-il aux jeunes?

Il contribue au développement de l’estime de soi et à la gestion efficace des changements et des défis majeurs de la vie, tels que l’intimidation et les stéréotypes. Il leur donne les moyens de s’exprimer à l’école, dans leur communauté et dans la société dans son ensemble.

Elles les préparent aux défis et aux opportunités de la vie adulte et professionnelle en leur fournissant les connaissances et l’expérience dont ils ont besoin pour revendiquer leurs droits et reconnaître leurs responsabilités. 

Quelles sont les 6 compétences essentielles à enseigner aux enfants?

Selon les circonstances de votre vie, votre communauté, vos valeurs, votre âge, votre lieu géographique et d’autres facteurs, ces compétences peuvent être plus ou moins importantes pour vous. En 1999, l’Organisation mondiale de la santé a établi la liste suivante de compétences de vie:

  1. Compétences interpersonnelles et de communication. Il s’agit généralement des capacités requises pour s’entendre et travailler avec d’autres personnes, notamment la capacité d’envoyer et de recevoir des messages écrits et verbaux.
  2. Résolution de problèmes et prise de décision. Ce terme désigne les capacités nécessaires pour analyser les problèmes, trouver des solutions (seul ou avec d’autres), puis agir en conséquence.
  3. Pensée critique et créative. Il s’agit de la capacité de réfléchir à des questions de manière nouvelle et inhabituelle afin de trouver de nouvelles solutions ou de créer de nouvelles idées, ainsi que de la capacité d’analyser ses connaissances et de considérer leur importance.
  4. L’intelligence émotionnelle (conscience de soi et empathie). Il est important de se connaître soi-même et d’être capable de se mettre à la place des autres comme si leurs expériences étaient les vôtres.
  5. La maîtrise de soi, l’affirmation de soi et l’équanimité. Ce sont les capacités nécessaires pour se défendre et défendre les autres tout en restant calme face à la provocation.
  6. Résilience et capacité à résoudre les problèmes. Il s’agit de la capacité à rebondir après des obstacles et à les considérer comme des opportunités d’apprentissage ou simplement comme des expériences.

10 activités pour développer les compétences de vie en classe

Dans le monde numérique d’aujourd’hui, de nombreux enseignants ont mis l’accent sur la connectivité et la culture numérique. À l’école comme en dehors, nos enfants passent de plus en plus de temps sur leur ordinateur. Il est donc d’autant plus important de ne pas négliger certaines aptitudes de la vie quotidienne, notamment celles liées aux interactions humaines.

Reconnaissance des émotions

Encouragez les élèves à identifier et à parler de leurs sentiments. Cela présente l’avantage supplémentaire d’améliorer les compétences linguistiques. Cela peut être accompli par des jeux simples. Le mime des émotions est une pratique culturelle bien connue dans laquelle les élèves miment ce qu’ils ressentent et les autres élèves devinent l’adjectif.

Les élèves peuvent également utiliser les adjectifs corrects pour identifier des émoticônes projetées au tableau ou sur une feuille de travail (vous pouvez en créer une en utilisant des sites Web comme getemoji). Ensuite, en utilisant les émoticônes, demandez aux élèves de partager leurs histoires. Vous pouvez également leur donner une histoire à travailler avant de leur demander d’écrire la leur.

Collaboration

Incluez des activités qui permettent aux apprenants de collaborer et de résoudre des problèmes ensemble. Leur demander de créer une affiche d’humeur est un bon point de départ. Ils peuvent créer une affiche ou un diagramme de Venn dans lequel ils cartographient diverses émotions en petits groupes, comme la joie, l’excitation, l’inquiétude, la colère, etc.

Les affiches peuvent être accrochées au mur. En classe, de temps en temps, demandez aux élèves de travailler en paires et d’utiliser les posters d’humeur qu’ils ont créés pour indiquer comment ils se sentent. Ils peuvent discuter des raisons pour lesquelles ils se sentent ainsi, et leur partenaire peut faire preuve d’empathie ou donner des conseils pour les aider à se sentir mieux.

Exercices d’empathie

Aidez les élèves à reconnaître les émotions des autres et à faire preuve d’empathie. Cela peut se faire par le biais d’histoires et d’expériences créatives qui encouragent les élèves à se mettre à la place des autres. Vous pouvez montrer un portrait de personnes dans différentes situations à vos élèves.

Demandez-leur de faire semblant d’être l’une des personnes sur la photo. Quelles sont leurs pensées? Comment peuvent-ils se sentir? Les élèves peuvent partager leurs réflexions avant de participer à un jeu de rôle dans lequel ils se font passer pour les personnages des photos ou en écrivant une histoire reflétant l’expérience de l’autre personne.

Prendre conscience de ce que l’on ne sait pas

S’admettre soi-même et aux autres que l’on ne sait pas quelque chose est une aptitude précieuse, mais cela peut être un défi tant pour les élèves performants que pour les élèves ayant des difficultés à l’école. Encourager les élèves à poser des questions en classe est un moyen de cultiver efficacement cette capacité. De nombreux élèves pourraient dire qu’ils n’ont pas de questions à poser une fois que vous avez fini de revoir un sujet.

Il est normal d’avoir tort

Même les élèves les plus brillants ont du mal à défendre leurs intérêts. Pour encourager les élèves à prendre cette habitude, créez une atmosphère sans risque dans la classe, où donner une réponse incorrecte est considéré comme une opportunité de développement et de réflexion plutôt que comme une source de honte. Lors des discussions en classe, passez autant de temps à discuter les réponses incorrectes que les réponses correctes.

C’est la responsabilité de l’enseignant d’aider les élèves à apprendre, mais c’est la responsabilité de l’élève d’informer l’enseignant s’il ne comprend pas quelque chose. Les élèves sont plus enclins à partager leur incompréhension ou à demander de l’aide lorsque les enseignants créent un lieu sûr pour poser des questions. 

Fixation d’objectifs

Les enseignants devraient intentionnellement enseigner une mentalité de croissance à leurs élèves. Pour ce faire, ils peuvent notamment organiser des séances de fixation d’objectifs et discuter de ce qu’il faut faire si les résultats ne sont pas ceux attendus. Les discussions individuelles devraient se dérouler comme suit: Le résultat est fantastique. Que vas-tu faire maintenant pour t’appuyer sur ce résultat et continuer à progresser?

Ceci améliore les relations entre les élèves et permet aux élèves de faire des progrès. Ça prend du temps, mais ça apprend aux jeunes à se fixer des objectifs réalisables et à continuer à les développer.

Des conversations profondes

Les élèves gagnent à avoir des discussions significatives. La capacité des élèves à lire attentivement un texte de non-fiction étendu, à effectuer et à simplifier une analyse, à contribuer à une réunion centrée sur un sujet et à synthétiser les résultats peut être évaluée dans le cadre d’exercices de clavardage.

Bien que l’expression orale et l’écoute soient le principal objectif de cette activité, les participants auront l’occasion d’expliquer leur interprétation du texte et de la recherche. Les élèves peuvent organiser une réunion avec trois camarades sur un sujet donné, un jour donné.

Ils peuvent parler des faits et intégrer l’article dans la conversation. Soudain, l’animateur se retrouve au milieu d’une discussion mature entre des participants équitables. Changez les rôles et recommencez!

Posez des questions difficiles

Invitez les élèves à étudier un sujet sur lequel ils ont toujours voulu en savoir plus. Des questions de ce type pourraient être posées: 

  • Les handicaps sont-ils des maladies ou des dons?
  • Qu’est-ce qui motive les gens à réussir?
  • Dans le monde d’aujourd’hui, devons-nous être altruistes ou égoïstes?

Les élèves devraient chercher et lire quelques livres ou sources qui les aideront à se rapprocher d’une solution. Ils pourraient ensuite utiliser des projets innovants pour présenter leurs résultats. Cet exercice peut aider les élèves à étudier des questions difficiles, à trouver des réponses satisfaisantes et à mieux comprendre les autres.

Un outil parfait pour aider vos élèves à acquérir des compétences pratiques

Si vous cherchez à aider vos élèves à acquérir des compétences pratiques, vous devriez explorer Studyo, un outil de planification numérique qui aide les élèves à devenir autonomes et organisés. Notre planificateur scolaire: 

  • Améliore l’autonomie des étudiants grâce à des outils de préparation au sein d’un système de gestion de l’apprentissage. Studyo aide l’utilisateur en classe et en dehors en lui permettant de s’autogérer, de prendre des initiatives et de résoudre des problèmes en toute confiance.
  • Il encourage l’utilisateur à définir les prochaines étapes pour l’aider à commencer son travail à temps. Dans Google Classroom, l’utilisateur peut désormais rester sur la bonne voie et se préparer à l’avance.

Lorsque les utilisateurs reçoivent des instructions simples à suivre, ils sont plus susceptibles d’exceller. Le suivi des progrès, les modèles personnalisables et la répartition des devoirs étape par étape sont tous inclus dans notre planificateur, ce qui facilite l’organisation et la planification du travail scolaire. 

Studyo vous permet de structurer les variables qui vous sont confiées afin de préparer l’utilisateur à la réussite scolaire et à celle de sa vie. Notre tableau de bord vous aide à y parvenir en mettant en évidence les problèmes et les tendances qui constituent des obstacles à la réussite.

Chaque jour de l’année scolaire, environ 90% des utilisateurs passent 15 à 30 minutes avec leur planificateur. Cela permet aux étudiants de prendre de bonnes habitudes d’étude, de se concentrer sur l’apprentissage et, au final, de gagner en confiance lorsqu’ils entreprennent de grands projets. N’hésitez pas à réserver une démonstration ou à nous contacter si vous avez des questions! 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Laisser un commentaire