Notre petite histoire

Les fondateurs

Renaud Boisjoly,
Co-founder

L’histoire débute en 2013 alors que je travaillais avec un Commission scolaire du Québec au renouveau de leur projet « un appareil par élève ». En tant que coordonnateur des technologies éducatives, mon mandat visait entre-autres à soutenir les enseignants et leur désir profond d’aider les élèves à développer des compétences dites « du 21e siècle ». J’étais convaincu depuis des années que les technologies pouvaient contribuer à l’apprentissage. 

Il me semblait naturel de promouvoir divers outils tels les plateformes numériques de partage de contenu, les portails ou des outils similaires à Google Classroom pour faciliter le travail des enseignants. Mais je faisais face à une grande résistance. Les outils étaient appréciés de plusieurs enseignants, mais la majorité refusaient de s’en servir exclusivement. Un outil en particulier causait le plus de résistance au changement: l’agenda scolaire en papier.

J’ai eu l’impression d’une défaite. Malgré toute mon expérience en technologies éducatives, ne devrais-je pas être capable de trouver une solution qui puisse remplacer l’agenda papier? La technologie allait-elle me laisser tomber?

Ou était-ce moi qui ne voyait pas quelque chose d’important?

Je me suis questionné à savoir ce qui pouvait bien causer toute cette résistance. Qu’y avait-il de si important avec les agendas papier que la technologie ne pouvait remplacer?Je devais comprendre ou alors je faillirais dans ma quête d’un environnement complètement numérique. J’ai donc rencontré tous nos enseignants, visitant chaque école tour à tour en leur demandant pourquoi il n’était pas possible de remplacer l’agenda papier avec les outils numériques du moment.

Au fil des rencontres, j’ai commencé à comprendre et ce fut la révélation. Les outils numériques forçaient les enseignants à tout entrer eux-mêmes pour leurs élèves, tous le temps, tous les jours. Ceci occasionnait beaucoup de travail pour les enseignants, et retiraient une part de responsabilité aux élèves, affectant ainsi leur capacité de développer leur autonomie. En attendant un outil qui permettait un juste équilibre, ces enseignants ne changeraient pas leurs habitudes.

Voilà quand j’ai décidé d’identifier un outil qui permettait à la fois le côté pratique d’un outil centralisé mais aussi d’aider à préserver l’autonomie des élèves et gérer leur charge de travail.

Mais rien n’existait. Il y avait des agendas, mais rien de géré de façon centralisée où qui intégrait les horaires complexes des écoles. Les solutions offraient parfois la publication par les enseignants, ou soit un agenda géré par les élèves, mais jamais les deux. Surtout que dans un contexte d’apprentissage numérique et de création de contenu, les élèves avaient besoin d’outils de gestion du temps plus efficaces, pas seulement un cahier pour noter des tâches.

Ma recherche a donc débuté pour trouver quelqu’un qui saurait créer cette solution avec moi, et j’ai rencontré Pascal.

Pascal Bourque,
Co-founder

Pascal écrivait des logiciels depuis près de 20 ans déjà. Parent de deux magnifiques enfants, il était certainement très impliqué à les aider à s’organiser et à devenir responsables.

Il avait au fil des années crée et géré une foule de logiciels et de plates-formes pour répondre à divers besoins. Mais il cherchait maintenant une façon de participer à quelque chose qui pouvait avoir un impact plus direct sur les utilisateurs. Encore mieux s’il y avait une cause en jeu. 

Aider les jeunes à développer des compétences essentielles pour les transformer en citoyens responsables est vite devenu sa cause.

C’est alors que les deux fondateurs ont débuté le travail et ont défini ce qui deviendrait leur vision.

Une idée était née

Au cours de l’année qui a suivi, ils travaillèrent avec acharnement à bâtir, tester et valider leur idée avec des écoles. Leur solution devait permettre aux élèves d’entrer des tâches mais aussi aux enseignants d’en publier. Les parents devaient aussi avoir accès en tout temps pour aider leurs enfants.

Les tâches devaient permettre d’être accomplies et apparaître dans les différentes périodes de classe, utiliser des couleurs vives. Le travail ou l’étude devait pouvoir être coché lorsque terminé et être représenté de façon claire au moyen d’icônes pour les différents types de tâches.

Finalement, les enseignants qui avaient déjà adopté certains outils établis tels Google Classroom ne devraient pas avoir à entrer leurs travaux à deux endroits car personne n’aime perdre leur temps.

Et c’est ainsi qu’au printemps 2014 Studyo fut lancée et que 9 écoles privées et publiques du Québec l’ont immédiatement adopté pour l’année scolaire suivante.

Chaque année depuis, l’équipe de Studyo a grandi et le nombre d’écoles aussi. À ce jour, plus de 55 écoles aux États-Unis et au Canada l’utilisent pour tous leurs élèves afin de les aider à développer leurs fonctions exécutives chaque jour et l’agenda Studyo est devenu une partie essentielle de leur environnement numérique.

L'équipe des partenariats

Scott

Toute l’équipe de Studyo cherche à aider le monde de l’éducation et tout ceci débute avec l’équipe de partenariats, sous la tutelle de Scott. Son désir d’aider les écoles est sans égal. Passionné de musique, Scott et sa femme adoptèrent une fille il y a près de 30 ans et comprend le besoin d’aider les jeunes à apprendre à s’organiser et devoir autonomes.

Sa mission est d’aider les écoles en leur donnant tout le soutien et la comprehension nécessaires, surtout en cette période particulière.

D’ailleurs, si une école n’est pas prête à adopter une solution telle Studyo, il saura leur indiquer simplement que le moment n’est pas venu, Car changer les habitudes et développer des compétences demande bien plus qu’un outil numérique  Et si le moment est opportun, il les accompagnera sans relâche pour les mener à bon port et les préparer pour un partenariat gagnant.

Sapana est souvent la première voix entendue par nos clients anglophones, Ell fit face à un défi intéressant lors de ses débuts par contre, car de nos jours, beaucoup de compagnies engagent des équipes d’outre-mer pour gérer les appels ou courriels ce qui donne une impression de « vendeur » à pression. Mais avec Sapana, nous avons plutôt amené l’outre-mer à nos bureaux alors qu’elle déménageait au Canada. L’héritage Indien de Sapana n’est certes pas gênant (et ne devrait pas l’être!) et son solide baggage en marketing et gestion d’affaires ainsi que son poste d’assistante professeure à l’Université de Indore lui fournissent un baggage idéal pour gérer les communications avec nos clients de façon exemplaire.

Sapana vient aussi de donner naissance à son premier enfant et elle aime contribuer à un monde qui permettra à sa fille de prendre son envol et faire une différence.

Puis il y a Aishah qui collabore avec nos écoles anglophones tout au long de l’année. Si vous êtes dans une des écoles qu’elle gère, vous savez à quel point elle est à l’écoute. Ce n’est pas une surprise d’ailleurs, car Aishah est enseignante de formation. C’est une personne d’une intelligence remarquable, toujours en quête de solutions technologiques ou pédagogiques. Elle conserve d’ailleurs la main avec les élèves en offrant du tutorat chaque semaine à la même génération d’élèves que l’on retrouve dans nos écoles.

Les développeurs

martin

Martin est le chef d’équipe et chef de famille. Il guide son fils en l’aidant à surmonter des défis uniques afin de les transformer pour en tirer le meilleur. Il en va de même avec sa famille Studyo.

Martin est également très impliqué avec nos écoles car c’est le maestro des données. Il aide les écoles à fournir les données requises pour mettre en place leur configuration et aussi à simplifier la mise en place d’année en année. Il y a de grandes chances que vous ayez à discuter avec lui un jour!

pierre-luc

Pierre-Luc gère toute l’architecture d’arrière-plan mais il gère aussi deux jeunes enfants à la maison. Pierre-Luc est un modèle d’efficacité et travaille à inculquer la responsabilité à ses deux jeunes téméraires.

Son expérience n’a d’égal que son sens de l’humour et si vous portez attention, vous pourriez le voir porter une tête de cheval en caoutchouc…

francis

Chez Studyo, nous aimons avoir une équipe jeune et dynamique et c’est pour cela que nous avons engagé Francis il y a maintenant 5 ans. À l’époque il débutait ses cours au CEGEP mais il a très vite fait ses preuves et gère maintenant à la fois la plate-forme Studyo et la version iOS de Today. Pas mal pour quelqu’un qui débutait à peine son cheminement en programmation en 2015!

 

jessica.barns

Finalement il y a Jessica qui sort tout juste de ses études en programmation mais qui a rapidement su gérer et développer la version web de Today et y ajoute de nouvelles fonctionnalités régulièrement avec efficacité et brio.

Mais le clavier de son ordinateur n’est pas le seul qu’elle maîtrise car c’est également une pianiste accomplie, maîtrisant à la fois le Typescript et les partitions d’Éric Satie!

 

Ensemble, nous formons une équipe dynamique qui aime bien rire. Nous faisons face à nos difficultés ensemble et cherchons des solutions ensemble et cela avec un objectif en têteL aider les élèves d'aujourd'hui à devenir les leaders de demain.