Cette semaine, nous vous présentons un article écrit par une enseignante sur son expérience avec Studyo pour ses besoins. Nous adorons recevoir ainsi des impressions et suggestions. N’hésitez-pas si vous voulez vous exprimer!

Studyo au banc d’essai

L’an dernier, lors de mon retour au travail, j’ai voulu m’engager dans un virage plus techno et plus respectueux de l’environnement.  J’ai cherché tant bien que mal une application me permettant d’avoir accès efficacement à mon horaire scolaire via mon iPhone.  Malgré maintes recherches et divers appels à tous sur les réseaux sociaux d’enseignants branchés, je suis demeurée prise avec mon agenda papier bien peu pratique (zéro techno et zéro écolo!). Heureusement, des développeurs se sont vraisemblablement mis sur le coup : on m’a récemment suggéré différentes applications via un groupe d’enseignants qui intègrent les technologies à leur quotidien.  Alléluia!

J’ai donc eu la chance de tester quelques applications dans l’espoir de trouver ce qui me permettrait de potentiellement mettre de côté la version papier de mon agenda l’an prochain.  Voici donc ce que j’ai apprécié de Studyo et ce que, secrètement, je rêve de voir apparaître sur une version éventuelle.

J’ai particulièrement aimé :

  • La présentation générale! On peut y voir nos périodes numérotées, sans « s’enfarger » dans les heures de début et de fin des cours.
  • Le fait que l’on puisse utiliser l’application comme planificateur pédagogique aussi. Il est possible de prévoir des travaux, des devoirs, des laboratoires, des activités, etc.  La liste des possibilités est longue (19 choix possibles en fait!).
  • Le partage possible avec les élèves. Je ne suis clairement pas rendue là dans ma manière d’aborder la gestion de ma classe et la diffusion de ma planification pédagogique, mais il semble être possible de le faire et de ce que j’en ai compris (sans l’avoir testé cependant!), c’est quelque chose de dynamique.
  • L’identification par couleurs de chaque matière ou chaque « occupation » mise à l’horaire. Par exemple, j’ai pu intégrer les ATE (autres tâches éducatives) à mon horaire, ainsi que mes périodes d’atelier (ATE aussi!).  Ceci aurait pu présenter un problème, mais l’identification par couleur règle facilement et visuellement la situation! Le code de couleurs m’aide donc à mieux me repérer.
  • La possibilité de faire un suivi des tâches à faire qu’on ajoute au fil du temps. Je suis une fan des « to-do list ».  Cette option désencombre passablement mon bureau de travail, qu’on se le dise!
  • Le fait qu’on puisse ajouter facilement des périodes de suppléance. En étant un peu créative, j’ajoute une période de suppléance en la classant comme étant un ajout de type « personnel ».  Mes périodes auparavant libres deviennent donc marquées d’un symbole me permettant de me rappeler de ces ajouts à mon horaire régulier.
  • Le fait que je puisse avoir accès à mon agenda sur mon ordinateur. Comme je n’ai pas de tablette électronique, je dois avoir accès à mon agenda par un autre moyen que simplement mon téléphone.  C’est possible avec Studyo.
  • La qualité du service à la clientèle. Les gens derrière Studyo sont vraiment présents, rapides et soucieux de trouver des solutions aux embuches que l’on peut rencontrer lors de l’utilisation de leur application.  Tous les horaires de toutes les écoles du Québec ne sont pas les mêmes.  Et que dire des calendriers des différentes commissions scolaires!  C’est donc important de pouvoir compter sur une équipe qui puisse répondre rapidement à nos questions.  L’équipe de Studyo le fait!

 

Et si on pouvait rêver pour aller plus loin :

  • Il serait agréable de pouvoir faire la configuration initiale directement sur un iPhone, ou via un ordinateur. Je sais qu’un travail est déjà mis en branle en ce sens présentement.  J’ai hâte!
  • Ce serait génial de pouvoir ajouter des périodes de suppléance comme étant de la suppléance et non du travail personnel.
  • On donne l’option de personnaliser l’agenda avec de magnifiques photos…mais sur iPhone, ladite photo ne s’affiche pratiquement pas en arrière-plan, vu la grosseur de l’écran. Je ne sais pas ce qu’il en est pour l’affichage sur la tablette cela dit.  Je suis curieuse.
  • J’aimerais en connaître plus sur la manière de procéder pour utiliser cet agenda techno avec les élèves. L’aspect écolo de ne pas utiliser d’agenda papier me branche, mais je ne suis pas en mesure de me convaincre et de convaincre une éventuelle direction à prendre ce virage.  Ce serait la seconde phase du banc d’essai j’imagine!

Donc, avec l’essai actuel, je suis convaincue que Studyo convient à mes besoins pour l’année en cours.  Reste à voir pour l’an prochain (les joies de la précarité), mais je vois difficilement pourquoi je devrais me détourner d’une telle application.  L’outil est complet, bien présenté et convivial…tout ce que je cherchais!  Enfin!

 

Joannie Boucher est une enseignante qui expérimente les joies de la précarité depuis 9 ans et trois quart. Dans la volée du souci écologique et de l’éveil technologique, elle est à la recherche d’outils permettant de simplifier et de dynamiser la réalité qu’est celle de l’enseignement!